Les Loups de Coucy
Forum: Etudes et travaux
AccueilFlux RSS
Forum:
Bougies et chandelles au moyen-âge
Posté par fabien le 05/04/2014 à 08:45
Editer Historique

Bougies et chandelles au moyen-âge

 

 

Atelier de cirier   Le cirier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Confectionnés depuis des siècles par des artisans ciriers, bougies et cierges sont composés de matière combustible et d’une mèche de coton tressée. La bougie tire son nom de la ville de Bugaya en Algérie, qui exportait une grande quantité de cire en France. Le terme de cierge est issu du latin cereus (de cire) et s’emploie dans le champ religieux.

 

Au Moyen-âge, la noblesse et le clergé s’éclairaient au moyen de cierges en cire d’abeille.

 

 

 

Une table des Loups de Coucy, avec des bougies allumées...L'utilisation de cierges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le reste de la population brûlait des chandelles composées d’une mèche centrale recouverte de suif. Celles-ci répandaient une odeur nauséabonde, dégageaient des fumées noires, duraient peu et n’éclairaient que faiblement.

Il existe différentes techniques de fabrication des bougies et cierges.

La technique de fabrication par trempage, à la trempe ou à la plongée permet d’obtenir des bougies coniques en leur sommet. Le cirier dispose les mèches de coton en U le long de baguettes de bois fixées sur des cadres. Les mèches sont ensuite plongées dans une cuve contenant le mélange de cire chauffée à environ 70°C. Lors de cette première plongée, la cire fondue imprègne les mèches de coton. Le cirier porte les baguettes à l’égouttoir. Une fois refroidies, les mèches sont de nouveau plongées dans la cire. Le cirier procède à cette opération plusieurs fois de suite, plongeant les bougies, les relevant hors de la cuve, laissant ensuite la cire fondue s’écouler un moment. Le nombre de plongées dépend du diamètre prévu

 

 

 

L'atelier bougies, sur le campement des Loups de Coucy

Fabrication de bougies par trempage, sur le camp des Loups de Coucy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière opération consiste à couper la bougie de façon nette en sa base.

 

 

 

Bougies prêtes à être utilisées!Fabrication de bougies par trempage, sur le camp des Loups de Coucy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bougies à la louche sur un camp des Loups de Coucy

 

 

 

 

 

La technique de fabrication par jetage ou à la louche permet d’obtenir des bougies présentant un diamètre égal sur toute leur hauteur. Les mèches sont suspendues sur le pourtour d’un cerceau métallique maintenu en hauteur au-dessus de la cuve contenant la cire fondue. Le cirier puise la cire à l’aide d’une louche et en verse le contenu d’un geste régulier sur chaque mèche. Les mèches enduites refroidissent pendant que le cirier fait couler la cire le long des suivantes. L’opération est répétée jusqu’à ce que les bougies atteignent le diamètre voulu. Cette technique à la louche peut parfois être utilisée en finition pour des bougies réalisées à la plongée.

 

 

 

 

Atelier de cirier

 

 

 

 

 

 

Article réalisé par dame Guillerette!

 

 

Il y a 5 Commentaires pour cet article - Ajouter un commentaire


fabien
forghall
Nombre de posts sur ce site: 403
Bel article!!
Posté par forghall le 05/04/2014 à 11:59 - Répondre - Citer
Bravo!!
fabien
caroline
Nombre de posts sur ce site: 183
oui, bravo à notre dame guillerette
Posté par caroline le 05/04/2014 à 13:15 - Répondre - Citer
 
fabien
jean-paul
Nombre de posts sur ce site: 1468
J'aime
Posté par jean-paul le 05/04/2014 à 16:15 - Répondre - Citer
Dommage qu'on aie pas une option "j'aime" à cliquer comme sur face book.
fabien
louloute
Nombre de posts sur ce site: 799
je ne dirais q u 'un mot
Posté par louloute le 06/04/2014 à 09:45 - Répondre - Citer
Merci Fabien et je m' aime beaucoup Clin d'oeil
fabien
coco
Nombre de posts sur ce site: 243
Maya
Posté par coco le 07/04/2014 à 19:13 - Répondre - Citer
Ouais ben je suis pas sûre que Maya et Willy trouvent que c'est un si bel article que ça... Est-ce qu'on leur a demandé leur avis avant de piquer leur cire ? Non, bon ben c'est tout...
Signé : le CDDDLCDAUAI : comité de défense de la cire d'abeille, une, apostolique et indivisible...
Hurle seul et chasse en meute Plan du site -Contact